Verres à bière

Liste des verres à bièreUn tour d’horizon des différents verres à bières et de leur utilité

Depuis sa création il a fallu inventer des supports pour déguster la bière : des chopes en grès, en faïence, en étain, des gobelets en bois …. Mais l’arrivée du verre remplacera presque tous les autres contenants. Partons à la découverte des verres à bière d’aujourd’hui.

Tout ce qu'il faut savoir sur les verres à bière

Passons en revue quelques points avant d’attaquer le cœur du sujet :

Les formes atypiques tout d’abord : qui ne connait pas le fameux verre de la Pauwel Kwak, la bière du cocher : un verre avec une boule à la place du pied et une ouverture en forme de trompette, le tout à placer sur son support en bois …  On citera aussi le verre Carlsberg Éléphant ou encore les verres en forme de bottes : un peu kitch tout de même  

Les verres rayés ou rainurés ! Oui ça existe et c’est fait exprès, pour générer plus de bulles (CO2) et donc créer de la mousse, et créer un visuel plaisant. Certains verres Weizen, (pour la bière blanche allemande) possèdent aussi des rainures ou des torsades pour accentuer le côté gazéifié et sublimer la mousse. Un peu de technique, beaucoup de visuel…

Fonction du pied : partie essentielle du verre à bière, il permet, lorsqu’il y en a un, d’éviter de réchauffer votre liquide précieux, mais il existe bon nombre de verres à bière sans pied ! Car quand le verre est plein, on le vide et si possible assez rapidement (15-20minutes ?), on oublie vite ce paramètre.

La propreté du verre à bière : Un élément important ! Votre verre doit être propre, c’est à dire bien lavé et surtout bien rincé, sinon adieu la mousse, mais pas parfaitement essuyé, sinon il n’y aurait pas de bulles. En effet, cela peut vous étonner, mais je vous laisse observer le service dans un bar…

Verres à bière

Quelles sont toutes les formes de verres à bières ?

On compte une dizaine de formes principales : Weizen, Calice, Pinte, Chope, Flûte Pils, Stange, Verre à gueuze, Tulipe, Ballon, Snifter (petit ballon), et ... TEKU.

Le verre à bière possède de l’influence sur : Les bulles, la mousse et la gestion des arômes, qui peuvent être modifiés par le contact avec l’oxygène.

En effet, concernant l’oxygène et le contact avec la bière, la forme du verre est calibrée pour retenir ou, au contraire, libérer les arômes en fonction du style. Un exemple, avec une bière de type Kölsch, elle se boit dans un Stange : verre droit, étroit, avec une faible ouverture et d’une faible contenance : les spécialistes s‘accordent à dire qu’au bout de 20 minutes, la bière commencerait à s’oxyder !

Passons maintenant en revue les différentes formes et tâchons d’y associer les styles de bières principaux :

-       Weizen : un verre de 50 cl, parfois torsadé, parfois avec des rainures au fond pour activer le côté pétillant et une mousse perpétuelle. Ce verre, comme son nom l’indique, est destiné aux bières blanches allemandes.

-       Calice : Convient particulièrement aux bières de type belges comme la Triple, les double, l’Orval, ou les bières d’abbaye, une mousse onctueuse et fine couvrant la bière jusqu’à la fin. On pense aussi aux bières et à la fameuse triple Westmalle dans son magnifique verre, une invitation à la dégustation avec les sculptures dans le verre

-       Pinte (plusieurs variantes) : destiné aux bières de type IPA, Ale anglaise ou américaine, Stouts, Porters.

-       Chope : Peut convenir notamment aux bières blanches belges, mais surtout aux bières allemandes, tchèques : Bock, Pils, Lager, et bières de l’Oktoberfest bien sûr !

-       Flûte Pils : Verres allongés, droits, étroit pour éviter l’oxygène et favoriser la conservation de la mousse, idéale pour les Pils et les Lagers.

-       Stange : Un verre spécial pour la Kölsch (une bière dorée allemande), c’est un petit verre allongé droit avec ouverture étroite

-       Verre à gueuze : verre droit et large avec un fond rainuré à l’extérieur, qui convient très bien aux bières acidulées : Gueuze et Lambic.

-       Tulipe : un des verres les plus polyvalents, qui convient aux bières blondes, ambrées, brunes, une IPA aussi peut fonctionner avec ce verre classique.

-       Ballon et Snifter : Correspond aux bières fortes : Barley Wine, Imperial Stout, des bières vieillies en barrique

-       TEKU : On pourrait presque dire un verre universel, en tout cas très complet et co-inventé par 2 italiens : Teo Musso (TE) brasseur de la brasserie Baladin et un des pionniers de la brasserie artisanale en Italie et de Kuaska (KU) de son vrai nom Lorenzo Dabove, testeur italien émérite. Ce qui donne TE+KU : TEKU Le point faible de ce verre : les pils !

Beer glasses

Quels sont les formes essentielles des Verres à bières ?

Pour faire simple, On peut se référer au Kit de Michael Jackson, même si la parution du livre date de 2000, sa classification est toujours d'actualité et ne compte que 4 verres seulement :

Verre Session : un verre style Pinte permettant de boire des Pils, des Pale Ales anglaises ou américaines, des Stouts et Porters.

Verre Summer : une sorte de verre tulipe : blanches belges, allemandes, bières fruitées et aromatisées

Verre Snifter : un petit verre ballon pour les bières plus fortes, hivernales, Bock, Barley wine, bières vieillies en barrique, Imperial stout.

Verre Tasting : mixte entre le verre ballon et le verre tulipe permettant de restituer au mieux les arômes.

Pour conclure, le verre à bière possède une grande importance dans la dégustation. En effet lorsque nous dégustons une bière, tout commence avec les yeux, le verre impactera donc, en grande partie, votre première impression. Ensuite il y a le contact, la prise en main, le plaisir tactile, puis le bruit du verre lorsque vous trinquez, vient ensuite le goût qui peut varier en fonction de la forme du verre.

Hervé LOUX

À quelle température faut-il boire la bière ?
Porter & Stout
Quelques conseils pour organiser une dégustation