france bière challenge

Comment remettre à niveau l’image des brasseurs français ?Avec un concours international dédié aux bières françaises !

Une idée un peu folle au départ, ce France Bière Challenge … A l’arrivée, un pari réussi, avec cette première édition qui a eu deux mérites : ouvrir les frontières des brasseurs français, même symboliquement, en leur proposant de faire évaluer leurs bières par des experts en dégustation internationaux. Et réunir sur la scène des brasseurs de l’ancienne et de la nouvelle génération.

En 10 ans, l’évolution du paysage brassicole français, en quantité de  brasseries et en qualité de bières, a évolué de façon exponentielle, au contraire de l’image et de la notoriété des brasseurs. Pourquoi ? Sont-ils trop tournés sur eux-mêmes ? Pas assez tournés vers l’extérieur ? A cette image entachée de points négatifs, s’ajoutent des réflexes ancrés de complexe d’infériorité pour certains, de réserve naturelle pour d’autres,  et de critiques caricaturales pour finaliser le paysage…Pas étonnant que les salons,  festivals et concours internationaux ne regorgent pas – encore- de beaucoup de brasseurs français… Nul doute que les médailles reçues vont contribuer à améliorer cette image.

Des brasseurs du regain aux brasseurs de la vague craft


Voici donc l’occasion de parler du rôle joué par les brasseurs qui se sont installés depuis ces vingt et ces quinze dernières années. Solidement implantés sur leur marché local, ils sont peu nombreux à  dépasser leurs frontières régionales. Dans ces temps d’effervescence brassicole, les difficultés qu’ils ont connues,  pour s’installer comme pour se développer, ne sont plus des sujets évoqués. L’évolution de leur qualité et de leur créativité s’est faite de façon silencieuse, mais constante. Ces brasseurs ont semé les graines du paysage actuel, ouvert la voie, défriché le terrain, bref, constitué le regain sur lequel les brasseurs « nouvelle génération » se sont s’installés. Ils surfent, notamment depuis ces cinq dernières années, sur cette vague  « tendance craft », venue avec force du continent américain. Leur nombre exponentiel se poursuit, tout comme l’intérêt des médias. Toute la filière bière se transforme, portée par cet élan.

420 bières présentées dans 30 catégories par 126 brasseries


Des chiffres révélateurs de l’attente d’un concours  de cette dimension de la part des brasseurs français. Ajoutons les 50 brasseurs présents à Paris le 28 mars dernier à la remise des médailles, venus de toutes les régions. Une occasion en or pour eux de se retrouver, ou de se rencontrer pour la première fois…

Focus sur deux styles franco-français : la Bière de Garde et la Cervoise.


Si la Choulette ambrée a remporté l’Or dans la catégorie Bière de Garde, on peut regretter en tant qu’organisateur, l’absence de bières présentées dans la catégorie cervoise. Espérons que l’année prochaine, les cervoises présentes sur le marché répondront à l’appel ! Ce style si représentatif de  l’histoire brassicole de notre pays mérite bien un retour sur la scène actuelle. Même si la tradition gauloise orale a laissé peu de certitudes sur sa composition, on sait que l’axe central de la cervoise était l’utilisation d’herbes et de plantes. Une réelle proximité avec les bières «  gruyt » des pays du Nord.

Les cinq finalistes du France Bière Challenge avec les organizateurs, Elisabeth Pierre et Hervé Loux

78 médailles dont 22 Or, 28  Argent, 28 Bronze, et 15 certificats d’Excellence pour 59 brasseries.

 

Les  Brasseries médaillées d’Or

3 Loups, Azimut, Balm, Cap d’Ona, Brasserie des Sources, Gallia, Grand Paris, Grizzly, La Barbote, La Canya, La Choulette, Meteor, Mont Blanc, Quercorb, Rouget de Lisle, Sainte Cru, Skumenn, Trois Fontaines, Vézelay. Des brasseries de vingt d’âge et au-delà côtoient des jeunes brasseries de tout juste un an… La  leçon de ces résultats ? Des savoir-faire ancrés sont reconnus autant que des talents émergents.

Cinq finalistes des 4 coins de la France :


A la fin du concours, les cinq bières les mieux notées sont à nouveau dégustées par cinq juges internationaux. Ils attribuent à chaque bière une note sans se concerter. La bière qui obtient la meilleure note est la révélation du concours.
La Brasserie Azimut à Bordeaux pour sa Blanche Lime Basilic dans la  catégorie bières aux fleurs, plantes, racines, épices…)
La Brasserie Rouget de Lisle à Bletterans dans le Jura pour sa Sour Ale Rouget Ephémère dans la  catégorie bières acides et sures)
La brasserie Cap d’Ona à Argelès –sur-Mer dans les Pyrénées Orientales pour sa Blonde Triple dans la catégorie Ale Triple
La Brasserie Sainte Cru à Colmar dans le Haut-Rhin pour son Orange Mécanique dans la catégorie Ale : Bière forte blonde.

La révélation BtoBeer

C’est une bière auvergnate brassée par un chef cuisinier devenu brasseur, Justin Lott.  La Golden Bridge IPA de la brasserie Grizzly à Clermont-Ferrand a été couronnée par le prix BtoBeer révélation de l’année. Cette IPA évoque de façon symbolique un pont entre les houblons américains et européens utilisés dans sa recette.

Les 5 brasseries les plus récompensées avec 3 médailles

Brasserie Azimut  à Bordeaux – Gironde
Or : Double DDH IPA dans la catégorie Double IPA
Or : Blanche Lime et basilic dans la catégorie bières avec ajout d’ingrédients : fleurs, plantes, épices, racines…
Bronze : American IPA dans la catégorie IPA

Brasserie Balm à Cournon-D'Auvergne- Puy de Dôme

Or : Balm Irish Red Ale dans la catégorie bière ambrée forte
Argent : Balm Imperial Stout dans la catégorie Imperial Stout
Bronze : Balm’Red IPA Hivernale dans la catégorie Spécialités IPA

Brasserie des Sources à  Saint-Amand-les-Eaux- Nord

Or : Soleils Amers Blonde dans la catégorie bière au miel
Argent : Soleils Amers Brune dans la catégorie bière au miel
Bronze : Cellar Series dans la catégorie Quadruple Barley Wine,…

Brasserie Galibier à Valloire – Savoie

Argent : Matchut dans la catégorie IPA
Argent : WBAIS dans la catégorie bières élevées en barriques
Bronze : Alpine dans la catégorie Pale Ale, American Pale Ale

Brasserie Pleine Lune à Chabeuil – Drôme

Bronze : Gens de la Lune dans la catégorie  Pils / Lager
Bronze : Sour Ale dans la catégorie bières acides et sures
Bronze : Bretz'Ale Liquide dans la catégorie bières expérimentales

Le top 5 des régions en nombre de médailles

La région Auvergne Rhône Alpes avec 20 médailles
la région Hauts de France avec 14 médailles
la région Bourgogne Franche Comté avec 10 médailles
la région Occitanie avec 8 médailles
la région Ile de France avec 7 médailles.

L’ensemble des résultats est en ligne ici.

Au-delà des médailles : améliorer la culture bière en France

Plus de 50 % des brasseurs ont demandé à recevoir les commentaires des juges sur leurs bières. Les macarons des médailles apposés sur les bouteilles contribuent à l’évolution de la culture bière, en apportant une visibilité aux styles de bières. Ouvrir le carcan des couleurs, sans forcer les consommateurs français, mais en leur expliquant les goûts possible dans chaque couleur. Amener une brique à l’édifice de la culture bière en France. C’est la mission de ce concours.

La  seconde édition déjà en préparation annonce  de nouvelles catégories, pour coller de plus près à l’évolution des recettes de bières des brasseurs français.

Remerciements tous particuliers à l’Ecole Hôtelière Sainte Thérèse – (EHST) Apprentis d’Auteuil : une équipe dynamique et professionnelle, les 30 apprentis ont été réellement incroyables dans la qualité de leur service, cette expérience a constitué pour eux une expérience professionnelle unique.

Vous aimerez aussi :

France Bière Challenge
Festivals de la bière en Frane
La France : terre de tradition brassicole
Voir tous les articles

Avez-vous plus de 18 ans?

Cela s'applique uniquement si vous avez 18 ans ou plus. La vente d'alcool est interdite aux mineurs.

Acceptez-vous l'utilisation de cookies?

Lire notre politique de confidentialité et de cookies.